HELIO-LAME Brise Soleil Orientable

Brise-soleil Orientable composé de profils extrudés en alliage d’aluminium monoblocs de forme ovoïde type « aile d’avion »

Une question sur nos produits ? Une demande de devis ?

Caractéristiques

DESCRIPTION

Brise-soleil composé de profils extrudés en alliage d’aluminium (ou bois) monoblocs de forme ovoïde type « aile d’avion » de 120 à 600 mm (monoblocs jusqu’à 400 mm, assemblage de profils pour 480 et 600 mm). Ces lames seront équipées d’axes inox à leurs extrémités pour pouvoir être positionnées entre 2 montants (pose horizontale) ou 2 traverses (pose verticale).
Le mouvement pourra être manuel ou motorisé.
Profilés thermolaqués gamme RAL sous label Qualicoat en qualité marine. Possibilité de laquage imitation bois.

  • Structure et accessoires :La structure sera en aluminium, inox ou en acier ayant subi un traitement de surface adapté.
    Le choix sera effectué en fonction des contraintes techniques et dimensionnelles du projet.
    Chaque lame sera équipée d’embouts en aluminium avec axes inox.
    Pour chaque trame les lames seront reliées entre elles par une tringle inox pour pouvoir les manœuvrer.

 

  • Manœuvres :La manœuvre des lames peut être manuelle ou motorisée.
    Dans le cas d’ensembles motorisés les commandes peuvent êtres individuelles par pièce, gérées par étage, par façade, par bâtiment…
    Il sera possible de les relier à un AéroStore pour une gestion totalement automatisée.
  • Installation :Les lames seront posées à l’horizontale ou à la verticale.
    Ce type de brise-soleil offrira une grande efficacité l’été tout en permettant de conserver une luminosité optimale en hiver.
    Possibilité de réalisations spéciales : panneaux pivotants, couverture de voûte…
    Caractéristiques des profils dans cette configuration de lames maintenues par 2 axes.

Les lames étant parées d’embouts alu, eux-mêmes équipés d’embouts inox, sont engagées entre 2 montants.
Ces montants sont constitués de cornières filantes fixés sur des consoles qui sont positionnées sur la façade.
Des bagues paliers sont mises dans des trous réalisés à intervalles réguliers dans les cornières ou tubes formant l’encadrement.
Les lames sont engagées par dévêtissement en mettant les axes dans les bagues.
Une bague de blocage est ensuite clipée sur l’embout long afin d’empêcher la lame de ressortir.
Chaque lame sera liaisonnée à une tringle qui sera actionnée par un moteur électrique. (Il est possible de réaliser des systèmes manuels).