La gestion énergétique naturelle

SOMMAIRE Page Des solutions éprouvées et efficaces pour des constructions exigeantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 1. Construire confortable : quelques notions essentielles . . . . . . . . . . . 4 Qu’est-ce que le confort ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Quels sont les objectifs élémentaires du confort visuel et thermique ? . . . . . . . . . 4 Quels rôles jouent les parois ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Le confort : à partir de quelle température et de quel flux de lumière ? . . . . . . . . 4 Comment maîtriser l’homogénéité de température ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Pourquoi l’humidité relative conditionne-t-elle fortement le confort ? . . . . . . . . . . 4 À quoi sert l’indispensable renouvellement d’air ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Qu’est-ce que la température opérative ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 2. Les leviers de la gestion naturelle du confort . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 L’œil, témoin fidèle du confort visuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 Le corps, en contact direct avec l’air ambiant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 Le vêtement, naturellement pris en compte dans les calculs . . . . . . . . . . . . . . . . 6 La régulation, outil indispensable des systèmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 3. Redécouvrir les apports gratuits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 La lumière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Construire bioclimatique ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 Latérales ou zénithales : quelles solutions pour l’éclairage naturel ? . . . . . . . . . 7 Optimiser le ratio surfaces vitrées sur parois opaques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Composer avec trois règles de base . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Un éventail d’outils pour concevoir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Maîtriser les apports lumineux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Éclairer naturellement : pour quels bénéfices ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 L’air . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Un besoin permanent de renouvellement d’air . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 Quelles techniques disponibles pour ventiler naturellement ? . . . . . . . . . . . . . . 13 Des enjeux en phase avec les préoccupations environnementales . . . . . . . . . . 14 Une souplesse et des précautions impératives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 4. Régulation, pilotage, monitoring : un large éventail de solutions pour tirer pleinement parti des équipements . . . . . . . . 16 Les solutions possibles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 La détection de présence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Les sondes de température, d’humidité et de CO 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Les gestionnaires de fonction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Pour la ventilation naturelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Pour l’éclairage naturel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Pour les façades rideaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Les solutions de gestion technique de bâtiment . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Solutions en construction neuve ou en rénovation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Les applications bâtiment dites « classiques » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Comment suivre la performance de ses installations de gestion technique ? . . 17 Pour en savoir plus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Réglementation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Normes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Ouvrages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Sites Internet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 2 // Livre blanc

RkJQdWJsaXNoZXIy MTg0ODM=