Les locaux à désenfumer

  • Les locaux en rez de chaussée et en étage de plus de 300 m2,
  • Les locaux aveugles de plus de 100 m2,
  • Les locaux en sous-sol de plus de 100 m²,
  • Tous les escaliers.

 

Classement des bâtiments

Le classement des bâtiments est défini dans l’article R123-19 du code de la construction et de l’habitation.

  • 1ère catégorie : au-dessus de 1500 personnes,
  • 2ème catégorie : de 701 à 1500 personnes,
  • 3ème catégorie : de 310 à 700 personnes,
  • 4ème catégorie : moins de 300 personnes, mais plus que la catégorie 5,
  • 5ème catégorie : établissements dont les effectifs, définis par type d’activité, sont inférieurs aux seuils préconisés,

 

Canton de désenfumage

La détermination des cantons de désenfumage est défini dans l’instruction technique 246 (IT246), publié dans l’arrêté du 22 mars 2004 (Article 7.1.2, page 10).

  • Canton obligatoire pour les locaux supérieurs à 2 000 m² ou plus de 60 mètres de long,
  • La surface maximum d’un canton est de 1 600 m² ou 60 mètres de longueur,
  • Épaisseur de la couche de fumée :
    Si Hauteur ≤8 m : couche de  fumée ≥ 25 %  de la hauteur de référence,
    Si Hauteur > 8 m : couche de fumée ≥  2 mètres,
  • La hauteur libre de fumée (HL) ne doit pas être inférieure à 1,8 mètre,

Correction du calcul des surfaces utile de désenfumage

En fonction de l’implantation, il est possible de majorer ou de minorer les surfaces avec un coefficient d’efficacité,
Ce coefficient d’efficacité dépend de la hauteur de fumée et de la hauteur « de tirage »

 

Règles de calcul

Les règle de calcul est défini dans l’instruction technique 246 (IT246), publié dans l’arrêté du 22 mars 2004 (Article 7.1.4, page 10).

Locaux ≤ 1 000 m²

  • Surface utile DENFC : Minimum de 1/200 de la surface du local ou être calculée au moyen du tableau servant aux locaux de plus de 1 000 m² avec le taux α,
  • Surface libre des amenées d’air : correspondant à la valeur de la surface géométrique des DEFNC,

Locaux > 1 000 m²

  • Surface utile DENFC : Déterminée par le type d’exploitation (classe du bâtiement) et en fonction du taux α.
  • Surface utile = Taux α * Surface du canton,
  • Surface libre des amenées d’air : correspondant à la valeur de la surface géométrique des DENFC,

Implantation des DENFC

L’implantation des DENFC et des amenées d’air est défini dans l’instruction technique 246 (IT246), publié dans l’arrêté du 22 mars 2004 (Article 3.5, page 7) et l’article 7.1.3.

  • Au moins 1 exutoire pour 300 m²,
  • Pente de toiture inférieure ou égale à 10% : tout point d’un canton ne devant pas être séparé de l’exutoire par une distance horizontale supérieure à 4 fois la hauteur de référence, cette distance ne pouvant dépasser 30 m,
  • Pente de toiture supérieure à 10% : les exutoires doivent être implantés le plus haut possible, leur milieu ne devant pas être situé en-dessous de la hauteur de référence,
  • Les DENFC doivent se trouver à une distance horizontale de 4 mètres au moins, des baies des bâtiments tiers,
  • Si un bâtiment tiers est plus élevé que les DENFC, la distance horizontale entre les DENFC et le bâtiment tiers,  doit être égale à la hauteur de ces obstacles,avec une valeur maximum de 8 mètres,

Cage d’escalier

Définit dans l’Instruction Technique 246 (IT246), publié dans l’arrêté du 22 mars 2004 (Article 5, page 8)

  • Le balayage naturel d’une cage escalier est réalisé par un DENFC situé soit en toiture, de 1 m² de surface géométrique (SGO), soit en façade de 1 m² de surface libre (SLC), situé en partie haute de la cage, et d’une amenée d’air situé en partie basse de l’escalier, de  1m² de surface libre (SLC),
  • Le dispositif de commande est situé au niveau bas de l’escalier,
  • Le réarmement (fermeture) doit être possible depuis le bas de l’escalier ou du dernier palier,
  • En fonction de la famille du bâtiment, les escaliers doivent répondre à certains critères,

Circulation cloisonnées

Définit dans l’Instruction Technique 246 (IT246), publié dans l’arrêté du 22 mars 2004 (Article 6, page 9)

  • Les amenées d’air doivent avoir leur partie haute à 1 mètre au plus au dessus du plancher,
  • Les évacuations de fumées doivent avoir leur partie basse à 1,8 mètre au moins au dessus du plancher et être situées en totalité dans le tiers supérieur de la circulation,
  • Surface libre de 10 dm² par unité de passage (1 unité de passage = 0,6 m),